Bretagne

10€ / arbre
Je plante ici

Plantons pour consolider les berges d’un cours d’eau

291

arbres plantés

100

Objectif : 291 arbres
Localisation

Ille-et-vilaine

Type de plantation

Haies
Espèces plantées
Aulne glutineux, Noisetier, Saule blanc, frêne commun, Saule fragile, Saule des vanniers, Viorne obier, Saule roux, Fusain d’europe, Sureau noir, Neprun purgatif...

Contexte

Cette commune doit faire face à d’importants dégâts des eaux le long d’une rivière au sein d’une zone humide. La principale cause est la prolifération de ragondins qui creusent des galeries dans les berges du cours d’eau. Ces galeries fragilisent les berges qui menacent de s’effondrer. S’ajoute à cela le caractère invasif des ragondins qui représentent une menace pour la biodiversité locale.

La commune a donc décidé de restaurer la ripisylve (arbres et arbustes qui se trouvent aux abords du cours d'eau). Les racines des arbres renforceront les berges dans quelques années.

 

Projet

Le projet concerne trois sites de plantation sur la commune là où les ragondins sont présents. La première plantation fait 75 m linéaire, la deuxième de 30 m linéaire et la dernière de 30 m linéaire. L’ensemble des haies sont doubles et plantées en quinconce.

Au total, quatre essences d’arbres et onze essences arbustives ont été choisies pour leur capacité d’adaptation à un milieu humide. Ces essences sont plantées judicieusement en fonction de leur développement racinaire. Par exemple, les saules sont placés inclinés dans la berge afin d’optimiser le pouvoir de rétention par les racines.

En complément, des fascines sont installées près des berges pour les protéger des ragondins. La ripisylve permettra de répondre à ces objectifs grâce à son positionnement et sa composition.

 

Services écosystémiques

  • Régulation climatique
  • Stockage CO2
  • Accueil de la biodiversité
  • Purification de l’eau
  • Diminution de l’érosion
  • Embellissement du paysage

 

Projet vérifié

Essences et pérennité de la plantation vérifiées par Groupe Y Audit, cabinet indépendant d’analyse.

 

Le projet contribue à 3 des 17 Objectifs de Développement Durable des Nations Unies.